LA FÊTE DE LA LIBERTE DES CULTES
Les protestants niçois ont proposé à Alpes-Maritimes Fraternité de faire revivre l’ancienne fête vaudoise (valdese) de la Liberté de culte, dont l’origine remonte au 17 février 1848 et de l’élargir à tous les partenaires, Juifs, Musulmans, Orthodoxes, Catholiques, Protestants et autres confessions, afin qu’elle devienne la « Fête de la Liberté des Cultes ». Cette proposition a été acceptée avec enthousiasme par Christian ESTROSI, Président d’Alpes-Maritimes Fraternité. La fête qui s’est tenue le 17 février au Temple protestant, boulevard Victor Hugo à Nice, a réuni près de 250 personnes Elle a commencé par un moment musical Juif, Chrétien, puis Musulman, avec Michael GUEDJ, Ioan HOTENSKI, et un ensemble de ouds du professeur Khaled BENYAHIA du Conservatoire de Nice. Rare moment d’émotion artistique.
Réunis ensuite dans le jardin du Temple, les participants ont écouté quelques paroles d’encouragement de la part des responsables de communautés et de Martine OUAKNINE qui représentait Christian ESTROSI, paroles fortes qui rappelaient que le Vivre Ensemble reste la base de notre République Laïque. Vivre ensemble, certes, mais surtout vivre ensemble en fraternité.
Les scouts ont ensuite allumé le traditionnel feu de la Fête de la Liberté des Cultes et une collation offerte par la Ville de Nice a conclu cette soirée de rencontre amicale et fraternelle.